visuel

Espace éleveurs

Connexion

developpement-durable

L'impact d’un apport supplémentaire d’oméga 3 sur l’Homme

Comme vu précédemment, les oméga 3 ont donc différents rôles dans l’organisme. Mais, ce qui importe est que l’alimentation possède un profil nutritionnel équilibré.

Pour cela, l’ANSES a confirmé qu’une augmentation de la quantité en oméga 3 dans les aliments de consommation courants tels que la viande reste une des voies possibles pour couvrir les besoins en oméga 3 au sein de la population française.
Selon le CNRS, la quantité d’oméga 6 ingérée avait augmenté de 250 % en 40 ans, alors que celle d’oméga 3 a baissé de 40 %, provoquant un important déséquilibre nutritionnel.

Dans un document de synthèse, l’ANSES a indiqué que :
- Certaines études montrent un effet bénéfique en prévention cardiovasculaire chez les sujets à risques.
- Certaines études montrent une diminution de la tension artérielle des personnes hypertendues.
- Quatre essais majeurs ayant inclus chacun au moins 300 personnes sur une durée de suivi supérieure à 1 an montrent une réduction franche et significative de la mortalité cardiovasculaire.
- L’analyse compilée de onze études a conclu qu’une augmentation de l’apport en oméga 3 réduisait le risque cardiovasculaire.

Le CNRS a publié un communiqué en juillet 2010 indiquant qu’un excès chronique d’oméga 6 couplé à un déficit en oméga 3 dans l'alimentation favorise une augmentation transgénérationnelle de l'obésité.

La compensation de la carence en oméga 3 et, par extension, celle du déséquilibre du ratio avec les oméga 6, permet donc un meilleur fonctionnement de l’organisme, en particulier du système cardiovasculaire.

commander-notre-livre

Découvrez ce livre

Découvrez notre démarche dans ce magnifique livre de Thierry JIGOUREL, retraçant l’histoire du cochon.

Lire la suite >

*/?>